Accueil   
- Itinéraires antiques
- Sources historiques
- Ossature du site
- Bibliographie

Itinéraires   

 VR 16: de Thiel-sur-Acolin à Feurs
   

Ce parcours de 127 km comprend 82 km de petites routes et 25 km des chemins adaptés au VTT. Rarement mentionnée par les guides touristiques, cette région est riche en monuments médiévaux.

IGN vertes: 36/43 - Michelin: 320/326/327

Rejoindre, de Thiel, le Puy St-Ambroise à St-Léon par les chateaux de Toury et de Beauvoir (20 km); suivre le GR 3 jusqu'à La Vernière (12 km); par les chateaux de Montaiguët-en-Forez, de Chaugy, de Sail-les-Bains et de Chateaumorand, arriver à St-Martin d'Estreaux, toponyme sûrement, Ariolica peut-être (12 km). 12 km de N 7 amènent à Changy où l'on se dirige sur Ambierle à 5 km. Un chemin parallèle à VTT est possible: de La Vernière, suivre le GR 3 jusqu'à Arfeuilles dans les Monts de la Madeleine (milliaire à Châtelus) où d'aucun situe Ariolica et rejoindre Ambierle. Roanne est à 20 km dont 10 de N 7. Sortir de Roanne par la D 53 pour St-Maurice-sur-Loire (10 km) et rejoindre Amions par 16 km de petites routes; ensuite, ce seront Pommiers (Prieuré et milliaire) et Ste-Foy-St-Sulpice (9 km) d'où 5 km à VTT amènent à Naconne à 4 km de Feurs.

 

 Itinéraires anciens
   

Mentions: Peutinger.

Repères: Milliaires à Pommiers 346 (8917) de 108 et 347 (8918) récemment assemblés pour constituer une borne conique, à Poncins 314 (8865) de 250 déplacé à Saint-Cyr-les-Vignes, à Cleppé 345 (8903) de 250 déplacé à Montbrison. Deux milliaires anépigraphes hors parcours sont visibles à Châtelus et à Balbigny (cag). Les quatre milliaires de Feurs sont affectés au parcours de Feurs à Saint- Paulien.

Indices toponymiques: Vimoniale et Vidède à Montaiguët, St-Martin d'Estreaux.

Le triangle Toulon-sur-Arroux, Thiel-sur-Acolin, Roanne manque d'indices antiques; les traçés des itinéraires par les savants du XIXème s'écartent de la table de Peutinger qui était pourtant leur référence. Ainsi E Desjardins oublie les liaisons de Toulon-sur-Arroux à Roanne et de Roanne à Feurs tout en créant une liaison de Roanne à Lyon; K Miller indique aussi cette liaison et une autre de Clermont-Ferrand à Feurs qui ne sont pas mentionnées sur Peutinger. Quant au Roannais J Déchelette, il n'a rien publié sur le sujet. L'auteur essaye de respecter la table de Peutinger et les identifications de J Moreau, bien que Thiel-sur-Acolin lui paraisse une localisation douteuse pour Sitillia. Quant à Amions localisation du Roannais E Jeannez pour Mediolanum qui parait cohérente, elle n'a pas le soutient des érudits forèziens à cause de distances non respectées.
Note sur la voie de Feurs à Clermont-Ferrand non mentionnée sur Peutinger: outre les 4 milliaires décrits ci-dessus, elle est certifiée par 5 autres milliaires.

 

Histoire et archéologie
   

Non disponible.

 

 Musées et sites
   

Non disponible.